Les Petits Chanteurs à la Croix de Bois ont 100 ans

Les Petits Chanteurs à la Croix de Bois

Les Petits Chanteurs à la Croix de Bois, la première de toutes les maîtrises en tournée au Québec.

La renommée des Petits Chanteurs à la Croix de Bois chez nous n’est plus ce qu’elle a été jadis. Normal, leur dernière visite remonte à près de 30 ans.
Le souvenir du Québec, en revanche, est toujours resté vif dans la mémoire des jeunes choristes français, d’une génération à l’autre, car c’est au cours de leur premier voyage ici, en 1931, qu’ils ont eu la révélation de leur mission.
Depuis ce jour, le monde entier s’est laissé charmer par la pureté de leurs voix. Si les Petits Chanteurs sont absents du Québec depuis 1978, c’est qu’ailleurs sur la planète, les gens ne cessent de les réclamer, fait valoir Alain Babaud, l’organisateur de la tournée qui démarre ce soir à Granby.

Les fêtes du centenaire de création de l’ensemble, en 2007, donnait un prétexte pour renouer le contact. Il était hors de question de rater cette occasion, explique M. Babaud, qui faisait partie des Petits Chanteurs en 1958 et qui, avec ses camarades, fit le voyage au Canada en 1958.

« C’était mon désir profond de revenir, dit-il. Si on a 100 ans et qu’on est toujours en bonne santé, c’est grâce à la tournée québécoise de 1931. C ’est ici que nous avons compris que notre mission était internationale. »

L’histoire des Petits Chanteurs à la croix de bois est familière pour bien des gens, car c’est à peu de choses près celle que raconte Christophe Barratier dans Les Choristes. Ce film de 2004 est lui- même un remake de La Cage aux Rossignols de Jean Dréville, énorme succès populaire en France en 1945 qui mettait en vedette d’authentiques chanteurs de la maîtrise. Les Petits Chanteurs à la Croix de Bois comptent 90 garçons âgés de 9 à 16 ans.

Les deux tiers proviennent de la région parisienne, le tiers des autres régions de France.
Le détachement qui visite le Québec au cours des prochains jours est formé de 28 voix réparties dans les quatre registres de soprano, d’alto, de ténor et de basse. Les jeunes chanteurs présentent de grandes œuvres du répertoire sacré, Mozart, Victoria et Schubert, ainsi que différents folklores du monde entier.

Les Petits Chanteurs à la Croix de Bois, c’est plus qu’un chœur de voix d’enfants. L’abbé Fernand Maillet, qui les a dirigés de 1924 jusqu’à sa mort en 1963, a non seulement été l’animateur inspiré de la première des manécanteries modernes, mais également le pè­re des Pueri Cantores, ce mouvement fondé en 1951 qui regroupe aujourd’hui pas moins de 240 000 jeunes dans le monde. Dans la région de Québec, la Maîtrise des Petits Chanteurs de Québec, les Petits Chanteurs de Charlesbourg et les Chômâmes de Beauport en sont les héritiers.

Rédigé par: Richard Boisvert
Source: Le Soleil

Partager

Share on facebook
Facebook
Share on linkedin
LinkedIn
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *